Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 17 mars 2011 par Vincent Papaleo

L'expression "fuite nucléaire" censurée en Chine

Censure La chine montre une nouvelle fois à quel point sa politique est éloignée des valeurs démocratiques. Que ses dirigeants prennent des mesures dans les aéroports pour éviter toute contamination, cela est compréhensible. Mais que ces mêmes dirigeants censurent tous les blogs utilisant le terme « fuite nucléaire », c’est pousser le bouchon un peu loin!

L’AFP indique que cette censure est bel et bien présente sur le site de micro-blogging Sina.com, l’équivalent chinois de Twitter. Les internautes utilisant les mots-clefs « fuite » et « nucléaire »  dans le moteur de recherche voient apparaître un message leur signifiant que, selon les lois en vigueur, le résultat de la recherche ne peut leur être communiqué.

Le gouvernement chinois tente de cette manière d’enrayer les rumeurs de catastrophe au Japon relayées par différents réseaux sociaux. Contenir les mouvements de panique en utilisant la censure en lieu et place d’une information transparente revient à alimenter l’imaginaire collectif et donc à produire un effet totalement contraire à celui recherché…

Vincent Papaleo