Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 18 avril 2013 par Jennifer Nille

Trois nouvelles plateformes de transactions

Ce mercredi à Trade Tech, un panel a été consacré aux nouvelles plateformes de transactions. Trois nouveaux acteurs sont nés récemment pour venir encombrer davantage l'espace déjà bien complet des transactions en actions. Même si d'après leurs présidents, ces nouvelles plateformes s'avèrent différentes de ce qui existe déjà sur le marché.

Commençons d'abord par Aquis Exchange. Cette nouvelle plateforme doit être lancée cette année et est dirigée par Alasdair Haynes, l'ancien patron de Chi-X Europe. Il faut préciser que Haynes n'est pas à l'origine de la plus grande réussite des MTF depuis 2007. Ce titre revient à Tony McKay (sans oublier Peter Randall et Hirander Misra).

McKay est lui sur le point de lancer MarketBourse, la deuxième plateforme de transactions.

La troisème est Squawker, et se veut un dark pool "interactif". Précisons que le marché européen compte déjà 24 dark pools, toutes différentes les unes des autres.

Aquis Exchange veut concurrence BATS Chi-X Europe avec un nouveau modèle de prix, comme Chi-X Europe l'avait fait en 2007 avec les marchés comme Euronext ou Deutsche Börse. Comme l'a expliqué Alasdair Haynes, Aquis ne chargera pas de coûts de manière pyramidale (où un gros trader paiera moins que les petites à cause du volume qu'il génère). La plateforme ne comptera des frais qu'au prorata de l'utilisation. Un peu comme une carte prépayée vendue par les opérateurs de télécoms. Très simple, selon lui.

MarketBourse se veut elle une plateforme de transactions sur toutes les classes d'actifs. Un vrai challenge, car dans un des autres panels de discussions, différents patrons de Bourse européenne ont rappelé qu'il est difficile pour ces entités de se spécialiser dans différentes classes d'actifs. Un exemple? La négociation des obligations d'Etat et d'entreprises.  Le Forex (les devises) est un autre exemple. Mas la nouvelle régulation des marchés pourrait changer la donne.

Enfin, Squawker se veut une dark pool où les ordres ne sont pas exécutés, mais où les intervenants de marché peuvent entrer en interaction les uns avec les autres de manière cachée pour trouver leur contrepartie.

En marge de ce panel, plusieurs personnes m'ont fait part de leur scepticisme quant à ces nouveaux venus.

Le challenge pour ceux-ci est de créer de la nouvelle liquidité, comme Chi-X Europe y était parvenu depuis 2007 grâce à l'appui d'un HFT venu des Etats-Unis: Getco. Sans cette nouvelle liquidité, ces nouveaux venus vont devoir concurrencer des noms déjà bien établis dans le secteur.

Il ne faut pas oublier qu'en 2006, à Trade Tech, l'annonce d'une nouvelle plateforme de transactions avait peu enthousiasmé les foules. Le nom de celle-ci? Chi-X Europe. "Personne n'aurait misé sur nous au départ" rappelle un des anciens de cette plateforme.

A suivre, donc. En particulier MarketBourse.

Réactions