Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 27 août 2014 par Sophie Fluyt

L'étoile de David: accessoire mode chez Zara

La marque de vêtements espagnole Zara a du retirer en urgence un de ces produits vendu sur sa boutique en ligne. Le vêtement en question ressemblait fâcheusement à l’uniforme imposé aux Juifs dans les pays sous occupation nazie.

Une petite marinière pour enfants, parée de rayures bleues et blanches…jusque là, rien de plus classique excepté que le petit pull était flanqué d'une grosse étoile à six branches sur la poitrine.

O-T-SHIRT-ZARA-SHRIF-POLMIQUE-570

Au bout de quelques heures, le produit n’était plus disponible sur la boutique en ligne de Zara.

L’étoile jaune voulait faire référence à celle du shérif a expliqué la marque pour justifier le design. "Le design original n'a rien à voir avec les connotations qui y ont été associées", c'est-à-dire avec l'étoile jaune que les Juifs ont dû porter en Allemagne et dans d'autres pays occupés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale et les tenues à rayures verticales des prisonniers de camps de concentration, selon la porte-parole.

"Nous comprenons qu'il existe une sensibilité à ce sujet" et "bien entendu nous nous excusons auprès de nos clients", a-t-elle ajouté.

Mais les internautes ont vu rouge et n’ont pas pu s'empêcher de commenter cette faute de goût:

 

Pas la première gaffe

La marque espagnole avait déjà provoqué un tollé en 2007 lorsqu’elle avait mis en vente un sac brodé avec une croix gammée. Zara s'était alors défendue en expliquant ne pas avoir remarqué la svastika sur ce sac fabriqué par un de ses fournisseurs.

Chez nous aussi

En février dernier, à l’occasion du carnaval, Delhaize avait mis en vente dans un magasin d’Ixelles un petit costume de prisonnier faisant un peu trop penser à la tenue des prisonniers juifs dans les camps de concentration. La marque au lion avait exprimé ses regrets et retiré le costume de son assortiment.

Delhaize déguisement

Réactions