Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Une présentation interactive, à distance et en temps réel

PresentainIl y a déjà bien longtemps que la T-Zine ne s’était plus penchée sur un outil de présentation en ligne. Pourtant, ce n’est pas ce qui manque, la preuve avec Presentain

Presentain propose d’élargir votre audience en proposant un outil capable de diffuser tout type de présentation en direct. L’accès à votre préso se fait via une URL unique que les invités peuvent suivre autant à partir de leur PC que de leur tablette ou smartphone. En parlant de smartphones, notez que Presentain se décline en applications pour Android, iOS et même Windows Phone. Chargez votre présentation sous la forme d’un PDF ou un Google Slides en ligne et le tour est joué. Vous pouvez même lier votre smartphone à la présentation afin de contrôler à distance le passage d’un slide à un autre ! Pratique, non ? Autre gros avantage de la solution : la possibilité d’ajouter des quizz et des sondages pour animer vos présentations. Les participants, qu’ils soient distants ou pas, peuvent interagir avec vous et vous posez des questions directement à partir de leur PC ou smartphone.

Presentain est franchement complet en terme d’outils et de fonctionnalités. Pour ce qui est des tarifs, comptez 2 euros pour une utilisation durant une journée. Vous pouvez également opter pour une utilisation à la semaine, au mois ou carrément à l’année. À tester sans tarder !

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Un petit tableau blanc entre amis ?

StoodlePour le travail en équipe, rien de mieux que le tableau blanc en ligne collaboratif. Stoodle en propose un, simple d’utilisation et extrêmement facile à prendre en main.

Une fois sur la page d’accueil de l’outil, il suffira d’un simple clic pour créer votre premier tableau blanc. Sur ce tableau vous pourrez dessiner, écrire directement avec votre souris, insérer du texte, importer des images à partir de votre PC ou depuis un service de stockage en ligne. Rien de bien compliqué en somme. Du côté collaboratif, le tableau blanc est accessible vie une URL unique que vous pouvez partager par email ou sur les réseaux sociaux. Les personnes qui y accéderont pourront modifier le tableau blanc en temps réel. Question outils, Stoodle n’est pas avare puisqu’il propose en prime une messagerie instantanée pour les participants.

Stoodle est entièrement gratuit, mais a néanmoins un très gros défaut : les tableaux blancs créés ne peuvent être sauvegardés. Il vous faudra donc vous rabattre sur une simple capture d’écran si vous voulez le conserver.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

La frise chronologique en 3D

TikitokiSi vous n’êtes pas satisfait de la dernière frise chronologique que vous avez créée, direction Tiki-Toki, un outil en ligne qui va vous en mettre plein la vue.

À partir de votre navigateur, sans devoir installer un quelconque module, vous pourrez créer des frises chronologiques au rendu fantastique. Il vous suffit de choisir un modèle, d’insérer le contenu qui peut être du son, de la vidéo et du texte et d’ajuster un tant soit peu les tailles de vos médias. Toute la force de Tiki-Toki réside donc dans son rendu puisque l’application propose d’afficher votre frise en 3D. Et si la 2D vous suffit, pas de problème : un simple clic et votre frise est mise à plat. La frise peut ensuite être partagée via une URL unique à publier sur les réseaux sociaux ou à envoyer par email.

Tiki-Toki offre une version gratuite, mais comprenant quelques limitations. Il vous en coûtera plus ou moins 7 euros par mois pour lever ces limitations.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Créez vos graphiques le plus simplement du monde !

ChartblockChartblocks s’est autoproclamé « l’application de création graphique la plus simple au monde ». Nous n’irons certainement pas jusque-là, mais il faut quand même avouer que sa simplicité en fait vraiment un outil facile d’utilisation et très rapide.

L’outil gobe facilement tout type de données pour en régurgiter des graphiques tout aussi facilement, que vos données proviennent d’un tableur ou d’une base de données. Lors du pas-à-pas accompagnant l’import de vos données, Chartblocks vous demandera de choisir quelles données utiliser dans le graphique. Le reste n’est plus qu’une question de mise en forme avec un choix des couleurs, des tailles, de la polices et ainsi de suite. Votre graphique une fois achevé, vous pourrez le partager par email, sur les réseaux sociaux, en l’insérant directement dans votre site web ou blog ou encore le télécharger dans un format .PNG.

Le grand avantage de ChartBlock réside effectivement dans sa simplicité d’utilisation qui nous évite de longues préparations et autres modifications compliquées. Le tout peut être utilisé gratuitement et ne demande que quelques euros par mois pour accéder aux fonctionnalités avancées.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Des chercheurs créent une libellule-cyborg

LibelluleUne libellule cyborg et télécommandée ! On se croirait en plein roman de science-fiction steampunk. Pourtant, des chercheurs du Charles Stark Draper Laboratory et du Howard Hughes Medical Institute ont réellement créé cet insecte-cyborg en lui greffant un petit système électronique sur le système nerveux.

Le dispositif miniaturisé est installé sur l’abdomen d’une libellule. Grâce à de la fibre optique et l’optogénétique, c’est-à-dire une technique d’identification et de stimulation des neurones par de la lumière, les chercheurs devraient parvenir à contrôler le coléoptère. L’énergie nécessaire au système provient de cellules photovoltaïques également intégrées dans le dispositif afin de lui offrir une totale autonomie.

Après la phase d’essai qui consistera à mieux comprendre le mouvement des ailes et à développer un algorithme de pilotage, les chercheurs se lanceront dans des tests pour réellement influer sur le vol de la libellule. Ils devront également plancher sur une encore plus grande miniaturisation de cette technologie. L’objectif étant de transformer des insectes plus petits comme les abeilles pour des missions de pollinisation ou encore pour en faire des capteurs vivants ayant pour mission la surveillance de l’environnement.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Une clé USB pour s’authentifier sur Facebook

UsbAvec plus d’ un milliard et demi d’utilisateurs, Facebook se doit d’assurer la sécurité sur sa plateforme sociale. Pour ce faire, Facebook accepte à présent les clés d’authentification physiques, c’est-à-dire les clés USB chiffrées.

Une clé USB chiffrée entre dans le système d’authentification à deux facteurs. L’utilisateur doit donc non seulement entrer un mot de passe, mais également insérer une clé USB pour terminer l’authentification sur le site. S’il n’est pas tellement difficile pour un bon hacker de trouver un mot de passe, c’est une tout autre histoire pour s’emparer d’une clé physique en prime ! On se doute bien que ce type d’authentification par clé USB est fort peu répandu. Néanmoins, Facebook espère que les membres du réseau social vont employer de plus en plus ce type d’authentification, tout comme le font les employés de l’entreprise américaine.

La clé USB en question pourra être proposée prochainement pour une vingtaine d’euros dans les commerces et pourra être également utilisée pour s’authentifier sur d’autres services en ligne.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Lego lance un réseau social pour les enfants

LegoFacebook ne peut être utilisé qu’à partir de 13 ans et c’est tant mieux pour nos chères petites têtes blondes qui ne n’ont aucune idée des dangers que l’on rencontre sur les réseaux sociaux. Cependant pour les plus jeunes, Lego lance Lego Life, un réseau social destiné aux moins de 13 ans.

En collaboration avec l’Unicef et l’Autorité de la Concurrence américaine, Lego a développé un environnement totalement sécurisé pour les plus jeunes des internautes et pour qu’ils apprennent à utiliser un réseau social. La sécurité repose sur l’adresse e-mail des parents pour la création du compte et l’anonymisation de l’enfant : pas de vrai prénom et nom, uniquement un pseudonyme. Sur la plateforme, les enfants pourront simplement partager entre eux leurs créations Lego, un algorithme se charge de vérifier qu’aucun visage ou autre moyen d’identification n’est présent sur les photos partagées. En sus de leurs créations lego, les enfants pourront également partager des lignes de code pour leurs robots Lego.

Le réseau social Lego Life est téléchargeable pour les tablettes iOS et Amazon Kindle Fire aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France depuis le 31 janvier. Il continuera son déploiement dans les autres pays européens les jours suivants.

Posté le 3 février 2017 par Vincent Papaleo

Les bloqueurs de pub s’installent durablement sur les mobiles

AdblocksSelon le dernier rapport PageFair, les internautes utilisent de plus en plus le bloqueur de publicité Adblock. Le logiciel serait à présent plus utilisé sur les mobiles que sur les PC.

Il y aurait à ce jour 615 millions d’utilisateurs du bloqueur de publicités Adblock de par le monde. Un peu plus de la moitié de ces utilisateurs l’ont installé sur leurs smartphones alors que cette version mobile n’existe que depuis 2014. Le manque à gagner des sites internet comptant sur la publicité comme revenu augmente donc de la même manière et aucune stratégie ne semble fonctionner. Bloquer Adblock et demander aux internautes de le désactiver pour continuer leur visite sur un site web ne fonctionne pas : 74% des internautes quittent purement et simplement la page web.

Le rapport montre cependant que les internautes utilisent Adblock pour des raisons de sécurité. La part des internautes l’ayant installé uniquement pour bloquer les publicités sur les sites ne s’élève qu’à 14%. Améliorer l’expérience utilisateur et la sécurité sur les sites les plus visités pourrait donc logiquement freiner l’expansion de Adblock. Retour à l’envoyeur…

Posté le 2 février 2017 par L'Echo

Au banc d’essai: surveillez vos affaires avec GuardPeanut

Gp1

Nous avons déjà eu l’occasion de tester plusieurs gadgets intelligents capables de déclencher une alarme dès que quelqu’un s’empare de vos effets personnels. Le GuardPeanut de Sen.se va encore un cran plus loin. Ce petit appareil veille non seulement sur vos affaires, mais aussi sur tout ce qui peut se déplacer d’une manière ou d’une autre. Le volet de la chatière, par exemple, ou le couvercle de la boîte à biscuits.

Le GuardPeanut est le deuxième produit d’une gamme complète de capteurs intelligents que le développeur Sen.se s’apprête prochainement à commercialiser. Tout a commencé en septembre avec le ThermoPeanut, un petit thermomètre connecté. Entre-temps, le SleepPeanut et le MedPeanut ont également été annoncés. Le premier surveille votre sommeil, l’autre rappelle aux personnes qui suivent un traitement qu’il est de temps de prendre leurs médicaments. La famille accueillera bientôt quatre autres Sense.Peanuts (qui doivent en effet leur nom à leur forme de cacahuète), mais nous avons déjà de quoi nous occuper avec l’alarme antivol intelligente.

Coques colorées

Gp5

Extérieurement, rien ne distingue les Sense.Peanuts, si ce n’est leur couleur. Le GuardPeanut est proposé par défaut en vert, mais sa coque est amovible et la boîte contient également une variante orange, ainsi qu’un clip, un porte-clés et plusieurs autocollants pour fixer le capteur sur une porte ou sur votre ordinateur portable, par exemple. Chaque Peanut est alimenté par une pile bouton (fournie) d’une autonomie d’environ quatre mois et facile à remplacer par la suite.

L’app SensePeanut pour iOS et Android détecte et ajoute automatiquement le GuardPeanut. Vous pouvez ensuite lui attribuer un autre nom et une autre couleur (identique à celle de la coque choisie) et, si nécessaire, modifier la sensibilité du capteur. La fonction d’alarme peut être activée de deux manières : à distance via l’app, ou simplement en appuyant environ cinq secondes sur le seul et unique bouton du GuardPeanut. Après quelques bips brefs et une petite mélodie, le gadget est «armé» et déclenchera une alarme au moindre mouvement détecté, et ce tant sur votre smartphone que via le petit haut-parleur embarqué. Pratique: le volume de votre téléphone est alors automatiquement tourné au maximum, puis rabaissé. Vous pouvez aussi opter pour une «alarme silencieuse» et ne recevoir alors qu’une notification sur votre smartphone. Histoire de ne pas faire une peur bleue à votre chat lorsqu’il rentre à la maison, pour revenir à notre exemple de la chatière.

Pris la main dans le sac

Gp4

Le fabricant présente toutefois son GuardPeanut avant tout comme une alarme antivol, et ce notamment pour les affaires susceptibles d’échapper à votre attention. Pensez à un sac à main ou à un sac d’ordinateur laissé quelques minutes sans surveillance au café ou au restaurant, le temps d’aller aux toilettes ou de répondre à appel, par exemple. L’éventuel voleur sera alors, littéralement, pris la main dans le sac. Vous pouvez également glisser un GuardPeanut dans votre sac à dos ou dans la poche intérieur de votre manteau de marque, et ainsi vous offrir une petite sieste à l’aéroport en toute tranquillité. La liste des scénarios imaginables est bien sûr encore longue. Cette méthode de surveillance se révèle très efficace, à condition bien sûr que vous ayez effectivement activé la fonction d’alarme.

La communication entre le GuardPeanut et votre smartphone s’effectue par connexion Smart Bluetooth, d’une portée de 60 mètres – dans des conditions idéales. Ce n’est pas mal en soi, mais cela implique une restriction de taille: si vous n’êtes pas à proximité de l’objet surveillé, vous ne recevrez aucune notification lorsqu’un mouvement sera détecté. Le gadget n’est donc pas destiné à surveiller vos biens les plus précieux lorsque vous n’êtes pas à la maison. Cependant, le GuardPeanut conserve un historique de toutes les activités enregistrées. Dès que votre smartphone se trouve à nouveau à portée du capteur, ces données sont automatiquement synchronisées. Vous pouvez ainsi vérifier, a posteriori, si vos enfants se sont effectivement tenus à distance de la boîte de biscuits, ou à quelle heure le chat est rentré à la maison.

If This Then That

Gp3

Déjà commercialisé, le ThermoPeanut supporte depuis quelque temps IFTTT (If This Then That), et ce devrait bientôt aussi être le cas du GuardPeanut. Il sera alors possible d’associer toutes sortes d’actions aux enregistrements du capteur: une lumière intelligente Philips Hue qui s’allume lorsque vous ouvrez une porte, ou une caméra qui commence à enregistrer au moindre mouvement (suspect).

Le GuardPeanut coûte 29€, à l’instar de tous les autres SensePeanut. Les frais de port sont gratuits si vous commandez deux appareils en même temps sur le site Web.

Points forts et points faibles

+ Sérénité. Le capteur intelligent sonne l’alerte au moindre mouvement.

+ Double fonction. Fonctionne comme système antivol et comme détecteur de mouvements classique. Avec IFTTT, le gadget sera bientôt encore plus polyvalent.

+ L’app réunit tous les SensePeanuts sous un seul toit et est un exemple de facilité d’utilisation.

+ Le prix de 29 € est plus que correct.

- La portée sans fil de 60 mètres impose certaines restrictions: vous devez être à proximité du capteur, sans quoi vous ne recevrez aucune notification.

Michel van der Ven

Posté le 2 février 2017 par L'Echo

Partagez vos to-do lists avec iOS 10

Oubliez les post-its jaunes sur la porte du frigo: rédiger des to-do lists et les partager instantanément avec le reste de la famille n’a jamais été aussi facile qu’avec la nouvelle app Notes d’iOS 10 (iPhone/iPad) et OS X Sierra (Mac). Suivez le guide.

Votre compte iCloud vos permet déjà depuis belle lurette de synchroniser vos notes avec votre iPhone, votre iPad et votre Mac. La nouveauté est que vous pouvez désormais partager très facilement vos notes avec votre famille, vos collègues ou amis. Et dès que quelqu’un y apporte une modification, celle-ci apparaît automatiquement chez les autres utilisateurs. Les applications possibles sont innombrables, mais la liste de courses partagée est sans aucun doute notre préférée – surtout combinée avec la fonction « checklist », qui permet de cocher littéralement des éléments.

La méthode de partage des notes est exactement la même dans iOS 10 et OS X Sierra. Pour envoyer une invitation à quelqu’un : cliquez dans une nouvelle note ou dans une note existante sur le bouton représentant un portrait accompagné d’un signe « + ». Vous pouvez ensuite choisir d’envoyer l’invitation par e-mail, iMessage, WhatsApp ou autre. Dès que l’autre accepte l’invitation, les notes apparaîtront également dans son app Notes, à condition bien sûr qu’il dispose d’une connexion Internet. Les notes partagées sont clairement identifiées par l’icône « portrait ».

Michel van der Ven

Suivez T-zine aussi sur Twitter Facebook RSS