Accueil Les Marchés Mon Argent Sabato

août 2016

Posté le 5 août 2016 par Vincent Papaleo

L’espion qui venait de l’eau

Sous-marinSelon le Washington Post, les États-Unis utilisent des agents infiltrés pour pirater les réseaux informatiques d’autres États et ce, des centaines de fois par semaine ! Ces agents sont difficilement détectables puisqu’il s’agit en réalité de sous-marins.

Les sous-marins américains sont utilisés depuis des décennies pour se connecter directement aux câbles immergés afin d’espionner les nations ennemies, c’est d’ailleurs un secret de polichinelle depuis belle lurette. Ce que le Washington Post révèle est par contre tiré des documents exfiltrés par Edward Snowden et est donc beaucoup plus récent. Selon ces documents, les États-Unis utilisent des sous-marins, dont l’USS Annapolis, en tant qu’agents infiltrés derrière les lignes de défense ennemies. Ces sous-marins sont équipés d’un véritable arsenal informatique comme des antennes et des systèmes de collecte perfectionnés et ciblés ainsi que d'armes informatiques offensives.

Toujours selon le Washington Post, ces espions sous l’eau devraient voir leur arsenal d’espion être complété sous peu par des drones sous-marins. Rien n’est cependant spécifié sur les cibles de cet espionnage qui pourrait, on le sait, être dirigé tout autant vers des nations ennemies que vers des nations amies…

Suivez T-zine aussi sur Twitter Facebook RSS